Les habitant-e-s de l'île de Sulawesi sont toujours tributaires de l'aide extérieure, six mois après le tsunami qui a frappé l’Indonésie. La catastrophe a en effet détruit les moyens de subsistance de dizaines de milliers de personnes. Solidar Suisse apporte actuellement une aide en fournissant des bateaux de pêche et via un projet « cash for work ».

Le tremblement de terre de l'automne 2018 a déclenché un tsunami qui a dévasté une grande partie de la ville de Palu et d'autres localités de la côte est de Sulawesi, en Indonésie. Dans un premier temps, Solidar Suisse a rétabli l'accès à l'eau potable et construit des latrines pour 10 000 personnes. Suite à cette aide d’urgence, Solidar Suisse soutient aujourd'hui des personnes qui n’ont plus de travail à cause du tsunami. Les pêcheurs et les travailleurs agricoles journaliers sont particulièrement touchés par les conséquences de la catastrophe. Le tsunami a en effet détruit de nombreux bateaux et les emplois dans l'agriculture sont pratiquement inexistants.

Reconstruire les bateaux de pêche

En coopération avec l'organisation locale Muhammadiyah Disaster Management Center (MDMC), Solidar Suisse fournit des bateaux afin que les pêcheurs touchés puissent reprendre leur travail. Des matériaux locaux sont utilisés pour la construction des petits bateaux.

Travail à but non lucratif

Les travailleurs journaliers, qui ont du mal à trouver un emploi rémunéré en raison des dégâts dans l'agriculture, peuvent gagner un revenu temporaire grâce à l’approche « cash for work ». Les personnes au bénéfice de ce projet sont rémunérées par Solidar Suisse pour nettoyer les débris sur la plage et les canaux d'irrigation pollués.

Un consortium pour la reconstruction

Grâce à l’aide de Solidar Suisse, plus de 2 000 personnes bénéficient de revenus. Ce processus de reconstruction se fait en collaboration avec l'Entraide Protestante Suisse (EPER) et l'organisation locale MDMC.

 

Share buttons Header Image