En Serbie, le taux de chômage des jeunes dépasse les 43 pourcent et la recherche d’un emploi s’avère particulièrement difficile. Solidar Suisse veut offrir aux jeunes de meilleures perspectives professionnelle grâce à des formations professionnelles et des stages.

La formation professionnelle a mauvaise réputation en Serbie. D’une part les élèves des centres de formation sont à peine informés sur leurs perspectives professionnelles, de l’autre ces centres transmettent peu de compétences pratiques pour l’exercice des futurs emplois. Dans les domaines de la transformation du bois et des métaux, de l’informatique et du tourisme en particulier, les employeurs ont souvent de la difficulté à trouver des employé-e-s jeunes et qualifiés.

Une meilleure collaboration entre les écoles professionnelles et les employeurs

Avec le projet « Pro Career », Solidar Suisse veut améliorer les perspectives des jeunes en renforçant l’orientation professionnelle dans les centres de formation du pays. 40 centres testeront d’ici 2020 de nouveaux plans d’études qui devront permettre de mieux préparer les écoliers et écolières à leur entrée sur le marché du travail. Sous la supervision d’enseignant-e-s engagé-e-s, d’employeurs et des autorités, les meilleurs concepts seront sélectionnés et mis en œuvre dans le plus grand nombre possible d’écoles professionnelles. En 2016, les deux tiers des centres de formation serbes ont intégré dans leur plan d’étude des cours de préparation à l’entrée dans la vie professionnelle. Grâce à « Pro Career », 90 pourcent de toutes les écoles du pays proposeront un tel cours dans le proche futur. Ce projet permet de renforcer du même coup la collaboration entre les centres de formation et les entreprises.

Des stages professionnels pour 450 étudiant-e-s

Le projet « Pro Skills » offre des stages professionnels à 450 élèves de centre de formation et de jeunes au chômage. Leur chance de trouver une place de travail augmente ainsi de façon considérable. Les stages ont lieu dans les secteurs qui souffrent d’un manque de personnel qualifié. Une alliance entre l’association des employeurs, des spécialistes de la formation et des associations de jeunesse s’engage pour une amélioration des conditions-cadre pour les stages et pour offrir aux jeunes Serbes ces premières expériences professionnelles si importantes.

Share buttons Header Image

Témoignage

Un pont vers le monde du travail

Grâce à un stage d'été, Nicola Zdrakovic a trouvé directement une place de travail après l'école.