Depuis octobre 2012, Solidar Suisse aide des réfugiés syriens au Liban. Grâce à vos dons, nous pouvons continuer à les soutenir.

Photo: Jan Kjær, Better-World.dk

Pour couvrir leurs besoins de base, 400 familles de réfugiés syriens ont reçu un montant mensuel de Solidar sur une carte de débit EC personnelle. Les cartes sont chargée au moyen d'un système d'e-banking et les familles bénéficiaires en sont informées par un SMS. Elles peuvent alors retirer le montant dans un guichet sur présentation d'une carte d'identité.

Ce système leur permet d’acheter eux-mêmes ce dont ils ont le plus besoin – que ce soit de la nourriture, des articles d’hygiène, des couvertures, des habits, du matériel scolaire ou du combustible. Le versement direct de l’argent aux réfugiés comporte de nombreux avantages:

  • adaptation aux besoins - les familles connaissent mieux que quiconque leurs besoins
  • renforcement des marchés locaux - car les réfugié-e-s achetent localement
  • efficacité des coûts - le système est réduit au maximu d'un point de vue logistique et administratif
  • préservation de la dignité - des achats autonomes maintiennent un "sentiment de normalité" auprès des bénéficiaires

Cette approche, appelée "Cash Approach", correspond aux pratiques les plus récentes en matière d'aide humanitaire et est largement utilisée au Liban par les acteurs de l'humanitaire. Les résultats de cette approche se révèlent très positifs depuis qu'elle a été mise en place.

Soutenir les communes libanaise

La présence de plus d’un million de réfugiés – le quart de la population du pays – représente un grand défi pour le Liban et place les collectivités sous une énorme pression. Les ménages pauvres libanais souffrent aussi de la dégradation des conditions de vie et de prestations sociales déclinantes. C’est la raison du soutien apporté par Solidar à des communes dans le sud du Liban pour réparer des écoles et des hôpitaux ou pour garantir l’approvisionnement en eau. Les familles de réfugiés en profitent comme la population libanaise. Les tensions sociales sont réduites et la cohésion sociale est renforcée.

Formation pratique de réfugiés syriens

Parallèlement à l’aide d’urgence, Solidar soutient via un projet pilote la formation pratique de réfugiés syriens. Ces longues années passées loin de chez eux peuvent ainsi être mises à profit et la subsistance de quelques familles assurée. Dans une phase de test, 15 réfugiés syriens reçoivent une formation afin de pouvoir travailler dans l’industrie du bâtiment.

 

Share buttons Header Image

Interview

«De nombreux enfants réfugiés ne peuvent pas aller à l'école»

Tarek Daher, coordinateur pays au Liban pour Solidar, fait le point sur la situation des réfugiés syriens.