Les séquelles laissées par la guerre civile et une culture traditionnellement machiste sont les causes de la violence domestique. En général, au Salvador, les droits et la participation des femmes sont mal compris. En outre, de nombreuses filles tombent enceintes involontairement à l'adolescence. Solidar Suisse encourage la participation des femmes dans 24 communautés.

A Chalatenango, dans le nord du Salvador, de nombreuses personnes ont été déplacées pendant la guerre civile qui a duré douze ans. Solidar Suisse soutient la mise en place de structures démocratiques sur place et la participation active de la population locale au développement de leurs communautés. Solidar promeut la participation des femmes dans les processus de prise de décision dans 24 communautés. Outre l'élaboration d'une politique d'égalité des sexes, les communautés mettent en place des bureaux municipaux de femmes, qui servent également de premiers points de contact pour les victimes de violence domestique. Les groupes locaux de femmes mènent des campagnes de prévention de la violence et de promotion des droits des femmes.

L’interdiction de l’avortement provoque des drames humains

Ces dernières années, le gouvernement a adopté de nouvelles lois visant à supprimer les discriminations à l’égard des femmes. Mais la mise en œuvre réelle des droits des femmes se fait attendre. Par ailleurs, l’avortement est rigoureusement interdit au Salvador, même lorsque la vie de la femme est menacée. Dans tout le pays, des organisations de femmes se mobilisent pour modifier cette loi anti-avortement. Grâce à la pression des organisations de femmes du pays et à leur campagne soutenue au niveau international, plusieurs femmes ont été libérées de prison, parfois condamnées à des peines allant jusqu'à 30 ans d'emprisonnement pour avoir prétendument tué des enfants à naître.

Share buttons Header Image

Témoignage

Initier le changement

Au Salvador, Miriam Lopez s’active pour que les femmes s’investissent dans la vie publique. C’est tout bénéfice pour elle-même et pour sa communauté.