Les conditions de travail dans les usines chinoises sont souvent catastrophiques, malgré un droit du travail relativement complet et l’existence d’institutions chargées de protéger les travailleurs et travailleuses. Solidar Suisse soutient ces personnes à faire valoir leurs droits.

Les employé-e-s chinois-e-s travaillent dans des conditions souvent exécrables. Ils risquent leur santé, triment jusqu’à 10 - voire 14 heures - par jour et n’ont pas d’accès à une sécurité sociale. Les frustrations et difficultés suscitées par cette situation éclatent régulièrement en protestations et grèves. De nombreux employé-e-s travaillent pour des sous-traitants de multinationales et produisent des biens de consommations qui finissent notamment sur les étals des magasins suisses. Il faut se poser la question de la responsabilité sociale à l’égard de ces personnes qui paient le prix fort pour que nous puissions ne procurer des biens bon marché.

Afin de permettre aux travailleurs et travailleuses de faire valoir leurs droits, l’organisation partenaire de Solidar Suisse Labour Action China (LAC) fournit des conseils juridiques. Ce sont environ 2000 personnes qui bénéficient chaque année de conseils en matière de droit du travail, de santé au travail et d’assurances sociales et qui sont accompagnés dans leurs démarches juridiques au besoin.

Share buttons Header Image

Solidar en Asie

Du travail décent pour tous

Heures supplémentaires, manque de sécurité et bas salaires sont une réalité quotidienne pour un grand nombre de travailleuses et travailleurs dans le monde. Solidar Suisse lutte pour des conditions de travail décentes.

Spenden Decent Work

Donation Amount
Your Information