28 Apr 20
Lionel Frei

Le Burkina Faso a enregistré ses premiers cas de coronavirus le 9 mars 2020. Depuis cette date, la propagation de la pandémie est importante et le pays dénombre plus de 600 cas et 40 décès à fin avril, en dépit des mesures de prévention adoptées par le gouvernement. Solidar Suisse s'engage afin de lutter contre le développement de la pandémie.

Pour relever ces défis, Solidar Suisse a adopté de nouvelles mesures visant non seulement la lutte contre la pandémie mais aussi la poursuite de ses activités sur le terrain.

Des affiches de sensibilisation sont conçues en langues nationales (Mooré, Dioula, Fulfuldé) et sont diffusées dans les centres scolaires et les lieux publics (notamment les mairies), ainsi que dans les zones rurales. L'objectif est de permettre aux personnes ne comprenant pas le français d’avoir accès aux informations utiles pour se protéger contre le Covid19. Ces affiches sont distribuées aux partenaires de Solidar Suisse et diffusées grâce au site web de Solidar Suisse Burkina Faso, WhatsApp et les sites web de nos partenaires.

Des émissions radio sont en cours de réalisation à l’intention des jeunes et des adultes pour les sensibiliser également au respect des gestes barrières. Des outils numériques sont utilisés, notamment la plateforme web CIVITAC pour partager les expériences de prévention et de sensibilisation entre les communes partenaires.

La situation sécuritaire dans le pays reste très problématique à cause des attaques terroristes, en particulier dans le nord du pays. "Le coronavirus constitue une difficulté supplémentaire pour la mise en oeuvre de nos projets. Nous avons évalué en détail l'ensemble de nos activités: nous avons réussi à maintenir celles mises en oeuvre localement, mais nous avons dû suspendre celles qui requièrent des déplacements" explique Sandrine Rosenberger, responsable du programme Burkina Faso à Solidar Suisse.

Share buttons Header Image