6 Jan 20

En mars 2019, le cyclone tropical "Idai" a balayé le Mozambique, semant la destruction sur son passage. Beaucoup de gens ont perdu tous leurs biens. Solidar Suisse aide ces personnes aussi bien par une aide d'urgence que par des projets à long terme. Ce lien est également une approche importante dans la nouvelle stratégie de Solidar Suisse

Un niveau de prospérité ou de pauvreté a une influence majeure sur les conséquences à long terme des catastrophes. En Suisse, nous pouvons compter sur l'assurance, l'épargne, le soutien de l'Etat et l'emploi. Toutefois, dans certaines régions où sont menés des projets de Solidar Suisse, les populations n'ont souvent pas un tel filet de sécurité. 

La prévention réduit les dommages causés

Au Mozambique aussi, la spirale de la pauvreté s'est rapidement aggravée après la tempête et les inondations. L'aide d'urgence seule ne suffit pas : Mieux un pays comme le Mozambique est préparé aux catastrophes, moins il subit de dommages. La coopération au développement est donc importante tant avant qu'après les catastrophes. Solidar Suisse était déjà sur le terrain bien avant "Idai" et a soutenu la population dans un développement local autodéterminé. Et nous resterons actifs au Mozambique même après le départ des experts humanitaires.

Une connexion efficace

Le monde professionnel débat actuellement de la manière dont l'interface entre la coopération au développement et l'aide d'urgence peut être rendue plus efficace. Solidar Suisse est également appelé à mettre en œuvre plus efficacement ce que l'on appelle le "nexus" au cours des prochaines années. Au Mozambique, les deux équipes d'aide humanitaire et de coopération au développement ont trouvé de nouvelles façons de combiner et de renforcer mutuellement leur travail au profit des populations touchées. Nous avons également l'intention d'appliquer de plus en plus cette approche dans d'autres régions de projet. Vous trouverez de plus amples informations sur nos méthodes de travail et nos objectifs dans la nouvelle stratégie de Solidar Suisse.

Share buttons Header Image