18 Mar 19
Iwan Schauwecker

La tempête tropicale "Idai" a fait des ravages au Mozambique où Solidar est active avec des projets de développement. Les 15 employés locaux sont heureusement en bonne santé. Solidar Suisse est en train de clarifier l'importance des dommages occasionés sur les projets et dans quelle mesure une aide d'urgence doit être apportée sur place.

Le cyclone qui a frappé le Mozambique vendredi dernier a apporté de fortes pluies et des vents de la puissance d'un ouragan. Les provinces de Sofala, Zambezia, Tete et Manica, où se trouve le bureau de coordination de Solidar Suisse, sont particulièrement touchées. La communication a été interrompue pendant quelques jours. Depuis, de nouvelles connexions téléphoniques on été mises en place et nous sommes à nouveau en contact avec le personnel local.

Moyens d'existence et infrastructures détruits

L'étendue des dommages n'est toutefois pas encore connue. Les premiers rapports indiquent qu'au moins 66 personnes ont été tuées et que de nombreuses maisons, routes, ponts et champs ont été détruits. Il s'agit là d'une menace particulière pour la sécurité alimentaire des populations locales déjà touchées par de précédentes inondations et sécheresses. L'approvisionnement en eau est également perturbé à de nombreux endroits.

Précisions sur l'aide d'urgence

Ces dernières années, Solidar Suisse a soutenu le forage de puits dans les zones rurales du Mozambique. Solidar Suisse évalue actuellement dans quelle mesure les puits ont été touchés par la catastrophe. Une évaluation est aussi en cours afin de déterminer si Solidar Suisse participera à un soutien humanitaire en faveur des personnes touchées.

Share buttons Header Mobile