12 Jan 18
Iwan Schauwecker

A fin décembre, Solidar Suisse et AWO International ont pu apporter une aide urgente à 615 familles Rohingya arrivées au Bangladesh. Du matériel de construction pour des quartiers provisoires a été mis à disposition, des couvertures chauffantes et des matelas isolant distribués. 275 familles ont reçu des kits d’hygiène et 500 ont obtenu un accès à de l’eau potable et à des toilettes. On évalue que les camps de réfugiés vont être maintenus en activité pendant de nombreuses années.

Les familles soutenues sont installées dans les camps de réfugié-e-s de « Balukhali I » et « Myonarghonna ». Elles ont reçu une petite parcelle et du matériel pour réaliser une maison en bambou de 3x5 mètres. Dans le cadre du projet, les réfugié-e-s ont bénéficié d’une formation pour utiliser correctement les outils et matériaux distribués. Grâce à des maisons modèles, les réfugiés savent comment construire leur maison de manière résistante aux tempêtes et en intégrant un système d’évacuation des eaux. Celui-ci permet de garder l’intérieur des habitations au sec.

Un futur incertain

Selon les estimations du gouvernement bangladais environ 823'000 Rohingya vivent aujourd'hui dans 20 camps de réfugiés. Ils sont nombreux à être traumatisés par la violence exercée par les militaires birmans et la fuite qui s’en est ensuivie. La communauté internationale estime que ces camps de réfugié-e-s resteront en activité pendant plusieurs années. Il n’est pas non plus certain que ces personnes puissent un jour rentrer chez elles. Les besoins en matière humanitaire restent énormes, compte tenu du nombre de réfugiés et de leur détresse. Dans cette situation compliquée et afin d’atteindre ceux qui sont le plus dans le besoin, Solidar Suisse et AWO International coordonnent leur aide avec les institutions étatiques et d’autres ONG nationales et internationales.

Share buttons Header Image