3 Nov 17

600'000 Rohingya ont fui la violence et les persécutions au Myanmar pour trouver refuge au Bangladesh. Depuis le début du mois de novembre et en partenariat avec l’œuvre d’entraide allemande AWO International, Solidar Suisse soutient 1'200 personnes en leur fournissant l'essentiel pour survivre.

« Nous n’avons presque pas d’habits, pas d’eau potable et je ne sais pas comment garder au chaud mes enfants pendant la nuit », explique Fatima Khatoon qui vit le dans le camp d’accueil de Balukhali depuis deux semaines. L’alimentation de base est distribuée par le programme alimentaire mondial des Nations Unies. Mais les conditions sanitaires sont catastrophiques et les maladies diarrhéiques largement répandues

Du matériel de construction, des toilettes et des puits

Solidar Suisse collabore à Balukhali en partenariat avec l’œuvre d’entraide AWO et l’organisation locale Agrajattra pour améliorer la situation des personnes dans le camp de réfugiés. Depuis le début du mois, 220 familles, soit 1200 personnes environ, ont été soutenues. Les familles reçoivent des pieux en bambou, de la toile de tente, des cordes et des nattes en bambou pour construire un logement provisoire solide.

Les nouveaux arrivants reçoivent aussi des matelas, des couvertures, des moustiquaires, des sandales, des vêtements, des serviettes périodiques recyclables, du savon et des sets d’hygiène dentaire. Par ailleurs, des toilettes et des puits sont construits pour améliorer la situation sanitaire. Les femmes bénéficient de leur propre espace pour se nettoyer. Solidar concentre en particulier son aide sur les plus démuni-e-s et s’assure que les réfugiés soient soutenus dans la construction de leur logement et conseillés sur les aspects hygiéniques.

Fatima Khatoon est face à un avenir incertain. Grâce à notre aide cependant, les personnes comme elles reçoivent les biens essentiels et un peu de sécurité au moins temporairement.

Share buttons Header Image