Jeudi, 24. Septembre 2020

Cinq ans après son adoption, la Suisse n'a toujours pas de stratégie pour mettre en œuvre les objectifs de développement durable (ODD). Solidar Suisse, en tant que membre de la plate-forme Agenda 2030, appelle urgemment le Conseil fédéral à les mettre en œuvre.

La Plateforme Agenda 2030, réseau de quelque 50 associations, fédérations, institutions et syndicats de Suisse, a lancé un appel au Conseil fédéral, lors de sa récente assemblée des membres. Cinq ans après l’adoption de l’Agenda 2030, elle demande une stratégie claire au gouvernement, afin de rendre la production et la consommation durables, de protéger les écosystèmes, d’appliquer des mesures efficaces en faveur du climat et de réaliser l’égalité des chances. Il s’agit en particulier d’éliminer des contradictions entre champs politiques différents et de viser la cohérence pour la durabilité.

Il est grand temps que le Conseil fédéral soumette un projet en consultation et qu’il ouvre la voie à l’adoption d’une stratégie de développement durable, à la hauteur des ambitions qu’il a lui-même annoncées. L’absence prolongée de stratégie nationale empêche la cohérence des décisions, l’arbitrage entre des politiques sectorielles contradictoires - à l’exemple des exportations d’armes dans des pays en guerre civile, de subventions dommageables pour l’environnement, d’accords de libre-échange non coordonnés ou d’une politique migratoire arbitraire.

La communauté internationale s’est unie le 25 septembre 2015 sur une vision d’un monde en paix, dans lequel personne ne doit endurer la faim, où sont préservés les écosystèmes terrestres et maritimes, au sein duquel consommation et production ne dépassent pas les limites planétaires.  La Suisse s’est également engagée à mettre en œuvre l’Agenda 2030.  Il y a un an et demi, le Conseil fédéral a annoncé une stratégie nouvelle de développement durable, applicable jusqu’en 2030. Celle-ci n’a toujours pas été publiée, signalant l’indigence du gouvernement. 

Le forum consacré des Nations Unies a montré cet été qu’il faut de grands efforts pour atteindre les ODD d’ici dix ans sur le plan mondial. La pandémie a mis à mal des progrès déjà accomplis. Antonio Guterres, secrétaire général de l’ONU, souligne que la mise en œuvre des 17 ODD exige « une immense volonté politique et une action ambitieuse de toutes les parties prenantes ». Cinq années sont passées. Il reste dix ans pour réaliser l’Agenda 2030.

Renseignements supplémentaires:
Pierre Zwahlen, président Plateforme Agenda 2030: 079 615 44 33

Share buttons Header Image