Publishing Date: 
22. Janvier 2018
Iwan Schauwecker

Le 1% de la population mondiale la plus riche a empoché l’année passée 82% de toute la fortune créée. C’est ce que révèle le rapport de l’ONG Oxfam « Partager la richesse avec celles et ceux qui la créent ». A l’inverse, la moitié la plus pauvre de la population n’a pas gagné assez en 2017 pour pouvoir mettre 1 centime de côté. L’évasion fiscale des entreprises et des super riches est l’une des causes principales de l’augmentation de ces inégalités.

Publishing Date: 
12. Janvier 2018
Iwan Schauwecker

A fin décembre, Solidar Suisse et AWO International ont pu apporter une aide urgente à 615 familles Rohingya arrivées au Bangladesh. Du matériel de construction pour des quartiers provisoires a été mis à disposition, des couvertures chauffantes et des matelas isolant distribués. 275 familles ont reçu des kits d’hygiène et 500 ont obtenu un accès à de l’eau potable et à des toilettes. On évalue que les camps de réfugiés vont être maintenus en activité pendant de nombreuses années.

Jeudi, 21. Décembre 2017
Iwan Schauwecker

Solidar Suisse est la première organisation suisse à être certifiée par l’Association suisse pour Systèmes de Qualité et de Management (SQS) pour son activité dans le domaine de la coopération au développement. En comparaison avec la première certification de 2014, Solidar Suisse a amélioré son résultat de 38%. C’est en particulier la mise en œuvre de la nouvelle stratégie qui a engendré l’amélioration qualitative des activités de Solidar Suisse.

Publishing Date: 
14. November 2017
Fabienne Widmer
French translation unavailable for 151028_fifa_praesidentschaftswahlen_2000x460.jpg.

La FIFA a récemment rendu public le processus d’attribution des prochaines Coupes du monde pour les pays candidats. Il est très réjouissant que la prise en compte des droits humains joue à l’avenir un rôle important. Par ailleurs le nouveau Conseil consultatif indépendant des droits de l’homme de la FIFA atteste de progrès considérables dans son premier rapport. Mais le Conseil estime qu’il y a urgence à mettre en œuvre les déclarations de principes.

Publishing Date: 
14. November 2017
Fabienne Widmer
La Commission reconnaît la nécessité d’agir et veut un contre-projet indirect La Commission des affaires juridiques du Conseil des Etats reconnaît que les violations des droits humains commises par des multinationales ayant leur siège en Suisse constituent un problème. Contrairement au Conseil fédéral, la Commission prend au sérieux le besoin d’agir et propose des mesures sur le plan législatif. La coalition de l’initiative pour des multinationales responsables salue cette décision qui permet d’instituer un débat sérieux et ouvre la voie à une solution efficace au niveau parlementaire.

L’ultimatum de l’Organisation internationale du travail (OIT) fait effet: le gouvernement du Qatar a annoncé que la protection des travailleurs et travailleuses migrant-e-s sera nettement améliorée et que l’esclavage moderne qui prévaut dans le pays sera supprimé. Avec cette nouvelle loi sur le travail, les demandes de longue date de Solidar Suisse dans la cadre de sa campagne pour des Coupes du monde décentes seront remplies.

Solidar Suisse fournit une aide humanitaire pour les Rohingya ayant fui le Myanmar et trouvé refuge au Bangladesh. 50'000 CHF sont mis à disposition immédiatement et des dons supplémentaires sont en court de récolte. Les réfugiés au sud de la ville de Cox’s Bazar bénéficient de ce soutien, fourni en coopération avec l’ONG allemande Arbeiterwohlfahrt (AWO).

La Suisse vient de ratifier le protocole de l’OIT contre le travail forcé. Mais sans une loi nationale obligeant les multinationales suisses à faire preuve de transparence et de responsabilité, la ratification du protocole apporte peu. L’initiative sur les multinationales responsables et la mise en place d’achats publics durables sont des conditions essentielles pour lutter de manière efficace contre le travail forcé.

Pages

Share buttons Views Header Image

S'engager