NouvellesProjetsCampagnesSolidar SuisseFaire un don

Brazil L'avis de Romario et d'autres personnes sur le Mondial

  

L’avis de Romario et d’autres personnes sur le Mondial

 

«Je sais que, quand je critique la FIFA, la CBF ou la malhonnêteté des politiciens ou des hommes d’affaires, j’exprime non seulement l’avis de Romario, mais aussi celui de millions de Brésilien-ne-s. (...) Des sommes exorbitantes servent à construire des éléphants blancs [ndlr. des stades construits à prix d’or et impossibles à rentabiliser après le Mondial]. Cet argent manquera pour le système de santé, la formation et la sécurité.»

Romario, ancien footballeur de renommée mondiale et député au Parlement brésilien

 

 

«Dans les villes du Mondial, 150'000 familles sont menacées d’expulsion. Il y aura davantage de sans-abri. Les bidonvilles vont encore enfler si, pour bâtir des routes et des aéroports, ou «nettoyer» les abords des stades, on déplace des personnes sans leur fournir un logement de remplacement.»

Raquel Rolnik, rapporteuse spéciale de l'ONU pour le droit au logement

 

 

«Pour moi et d'autres pauvres, le Mondial n'apporte pas de changement. Aucun coup de pouce ne nous a été donné. Pas d'aide financière, pas d’aide pour notre logement, pas de formation, pas de soins de santé – rien n’a été amélioré pour celles et ceux qui en ont besoin.»

Rita Bonfim Silva, une mère touchée par les expulsions à Rio